L'agroforesterie par APAF: agroécologie et développement durable en AFRIQUE

APAF: Association de Promotion des Arbres Fertilitaires, de l'Agroforesterie et la Foresterie 

 Le concept technique et méthodologique agroforestier original  a été expérimenté, avec grand succès, par l’APAF au Togo. Cette technique ancestrale que l’APAF a analysée et réactualisée, avant de la proposer aux paysans africains, permet à ceux-ci de cultiver, sans apport d’intrant externe, et de produire du bois d’œuvre et de chauffe sur les mêmes parcelles de terre, année après année, de génération en génération de paysans, ceci tout en reboisant les terroirs de leurs villages.
 
Ces techniques agroforestières vulgarisées par l’APAF visent à inverser le processus de dégradation des terres par la pratique de systèmes d’exploitation économiquement viables et écologiquement stables. On utilise mieux les ressources disponibles, (terres, eau, sources d’énergie, matières organiques et minérales…) afin d’assurer à long terme, un équilibre écologique des sols fragiles. Il s'agit d' augmenter la productivité et la rentabilité et de garantir la sécurité alimentaire. De plus, l'extension des zones boisées crée des « puits à carbone » (espaces de fixation du CO2) particulièrement recherchés aujourd'hui.


 
APAF a éprouvé et utilise un concept technique et méthodologique original et efficace: il s'agit essentiellement d'introduire des arbres fertilisants ou forestiers dans les champs des paysans et autres lieux de boisements, en appliquant les techniques de régénération naturelle assistée, ou de les complanter.  Les paysans cultivent en-dessous et autour de ces arbres fertilisants qui ont la particularité d'être conviviaux avec les plantes cultivées.

   Les champs ainsi cultivés se nomment des champs agroforestiers ou des agroforêts.



                         bananiers sous albizias chevalieri à Gomogho Burkina faso 01/2010

  En  associant arbres et cultures, l'agroforesterie est une réponse aux enjeux du développement durable. Ce mode de culture prend soin de la terre et répond aux attentes des sociétés humaines, tout en préservant les sols cultivables, la biodiversité, les ressources en eau...elle préserve les paysans et paysannes de la pauvreté.

   L'agroforesterie aide à lutter contre la déforestation, à stocker du carbone et ainsi à tempérer les changements climatiques.

 Localement l'agroforesterie renforce l'adaptation aux changements climatiques.